Vous avez fait l’acquisition d’un nichoir à mésanges en kit grâce à votre commune, en partenariat avec l’association Tous aux Abris! Son bois est local, brut (non raboté, non traité) pour faciliter l’accroche aux oisillons lors de leur sortie du nid. L’artisan choisi pour la découpe est également un acteur local de l’économie sociale et solidaire. Nous vous conseillons de monter votre nichoir au plus tôt après réception, et de l’enduire de brou de noix dilué à 10% (4 à 5 passages), puis, une fois sec, d’huile de lin (3 passages). Installez votre nichoir à l’automne prochain, entre est et sud, de préférence sur un arbre, de 3 à 6 m de haut, mi-ombre, mi-soleil, sans obstacle devant ni branche trop proche. Attention aux chats!

Quelques caractéristiques

Les mésanges vivent dans les milieux boisés et fréquentent nos parcs et jardins. Elles se nourrissent d’insectes et d’araignées pendant les nichées, ainsi que de graines et de fruits en dehors de ces moments, pour la plupart. Elles forment leur nid dans des cavités. Leurs caractéristiques varient d’une espèce à l’autre : la mésange nonnette devient granivore 
dès l’automne ; les chenilles sont une composante importante de l’alimentation 
des jeunes charbonnières ; la mésange noire adore 
les graines 
de conifères ; au printemps, 
la mésange bleue se nourrit de 
nectar et de pollen.
Les mésanges peuvent nous aider à réguler les populations de chenilles processionnaires du pin ! 
Les mésanges bleues et charbonnières sont de vraies auxiliaires du jardin.

Quelles sont leurs menaces ?

D’après les études du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et du MNHN (Muséum national d’histoire naturelle), un tiers des oiseaux ont disparu en 15 ans, en France. Les mésanges charbonnières et bleues s’en sortent globalement mieux que les autres grâce à leur adaptation au milieu urbain. Malgré cela, des déclins sont parfois observés à l’échelle d’une région.
La mésange charbonnière 
a vu ses effectifs baisser de 12% en Auvergne Rhône-Alpes depuis 2002 (source : LPO Auvergne, STOC [Suivi temporel des oiseaux communs])
La population française de mésange noire a subi une diminution de 42% sur la période 1989-2013 (source : LPO PACA)
La mésange nonnette 
est en recul de 25% en Auvergne Rhône-Alpes depuis 2002 (source : LPO Auvergne, STOC)
En cause : le déclin des insectes lié à l’utilisation de pesticides et autres produits chimiques, mais également la perte d’habitats.

Pour devenir acteurs de leur protection

  • Privilégiez un jardin fleuri pour attirer les insectes et donc les mésanges
  • Plantez quelques arbres (privilégiez des essences locales !)
  • Bannissez les pesticides, notamment les insecticides.

Puis-je les nourrir et les soigner?

Evitez d’apporter de la graisse au-delà de la stricte période hivernale. Privilégiez de la nourriture de bonne qualité, avec des graisses végétales. Bannissez les additifs alimentaires et évitez les boules de graisse dans des filets plastiques, car les mésanges pourraient se retrouver coincées. Vous pouvez laisser une petite coupelle d’eau à disposition. N’ouvrez pas le nichoir pour regarder, en période de nichée, sous peine d’abandon des oisillons par leurs parents!

Si une mésange a besoin d’aide, emmenez-la dans le centre de soin le plus proche de chez vous. Evitez de trop la manipuler, enroulez-la délicatement dans un tissu puis déposez-la dans une boîte à chaussures, préalablement percée.

Que disent la loi et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) ?

Les mésanges sont toutes protégées (article 3 de l’arrêté du 29 octobre 2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection). Il est donc, par exemple, interdit de détruire ou d’enlever les œufs et les nids, de mutiler et de capturer ces oiseaux, ou encore de les perturber, notamment pendant la période de reproduction. Ne pas respecter ces mesures est puni de 3 ans d’emprisonnement et de 150 000 € d’amende.

©2021 Association Tous aux abris!

CONTACTEZ-NOUS

Vous pouvez ici laisser un message à l'association Tous aux abris!

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?