Nichoir 769 chauve souris Passage de 60mm

Trous de 60mm pour le passage d’une “pièce” à l’autre

Nichoir 769 passé au brou de noix

Bonjour 
Suite à la projection du film Une vie de Grand Rhinolophe » de Tanguy Stoecklé, et après des échanges forts intéressants, j’ai modifié le nichoir afin de faire une “deuxième chambre” en contre plaqué afin d’offrir de quoi s’agripper et de le passer au brou de noix après ponçage afin optimiser leur venue.
Photos ci-joint

3 Commentaires
  1. Didier 4 mois Il y a

    Bonsoir,
    Merci pour votre article. Cette projection qui a eu lieu à la Maison du Jardinier à Bordeaux aura permis effectivement des échanges intéressants, car nous avons, nous aussi à l’association, besoin de vos retours ! 🙂
    Le nichoir bien sombre sera plus attractif (captation de chaleur).
    Je ne vois pas de rainures sur le contreplaqué, j’imagine que vous les avez faites après avoir pris la photo? Chacune des chambres doit avoir au moins une paroi d’accroche (coups de scie horizontaux tous les 2 cm maximum).

  2. Cosson Emmanuel 2 mois Il y a

    Bonjour Bernard Matet, très bonne idée que de faire 2 chambres voir 3 en placant le nichoir sur tasseaux contre le mur. Un détail, l’ouverture du haut peu avoir un effet contre productif en homogénéisant les température des deux chambres. L’intérêt de ces chambres pour les chauves-souris sera de disposer de deux ambiances thermiques. Ces écarts seront annulés si vous les reliées en partie haute je pense. Bonne continuation.

  3. Cosson Emmanuel 2 mois Il y a

    Autre sujet connexe, nous observons en Provence que les nichoirs surchauffent et peuvent poser pb. Déjà nous observons en période très chaude des déplacements de colonies vers le nord. un cas publié de mortalités au nichoir dans le Delta de l’Ebre pose question. En cas de canicule les chauves-souris n’ont pas “l’idée de partir” et les colonies sont tuées. Cela renforce l’idée de double chambres éventuellement ventilées en haut par un petit trou pour créer des écarts thermiques, l’idée de poser aussi au Nord et enfin pose la question dans le sud de peindre en noir les nichoirs. ici des nichoirs artificiels sous feuillage de couleur rose peuvent monter à 55°C … La pipistrelle pygmée tolère des températures très élevées mais c’est la seule (maxi mesuré pour une colonie venue respiré à l’ouverture lors d’une surchauffe à 45°C). Les Portuguais ont montré il y a longtemps chez cette espèce le besoin thermique supérieur. Attention donc avec les nichoirs, ce n’est pas si simple. Il ne faudrait pas que le remède soit pire que le mal. Plantons des arbres aussi des arbres et taillons les pour créer des gîtes sub naturels.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2022 Association Tous aux abris!

CONTACTEZ-NOUS

Vous pouvez ici laisser un message à l'association Tous aux abris!

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?